De l’autre côté de la souffrance

L’histoire d’une femme ayant toujours vécu dans le chaos émotionnel.  Rejet, abandon, manipulation, violence et trahison ont fait partie de son quotidien pendant près de 60 ans… jusqu’au jour où elle a choisi d’être heureuse.
La souffrance et les épreuves font partie intégrante de la vie ; on ne doit pas chercher à les éviter, mais on doit s’en servir pour grandir.
Le verbe aimer, comme tous les verbes, se conjugue d’abord à la première personne.  Je me suis acceptée, puis j’ai pris l’engagement envers moi-même de m’aimer profondément et de prendre soin de moi.
Ma force ne vient pas du fait d’avoir levé des poids.  Elle vient du fait de m’être relevée chaque fois qu’on m’a jetée par terre.

Les commentaires sont fermés.